Association d'Exportateurs de Provence

Actualités Procamex Contactez nous

L'art de vivre en Provence s'exporte en Belgique: Première édition de Provence Prestige Bruxelles

Pour répondre à une demande des marchés étrangers, le Palais des Congrès en partenariat avec CCI International et PROCAMEX a décidé d’exporter le concept de Provence Prestige. Pour cette première édition, c’est la Belgique et plus précisément Bruxelles qui a été choisie pour devenir le temps d’un long weekend le miroir de l’art de vivre provençal.

Procamex organise son premier Business Meeting le 19 mars au Magic Mirrors à Istres

En partenariat avec le Club des Entreprises Ouest Provence et  le Groupement des Entreprises Ouest Etang de Berre, PROCAMEX organise son premier Business Meeting le 19 mars à Istres dans un lieu exceptionnel : le Magic Mirrors.

L'avenir de l'Union Douanière Européenne : zoom sur 2020

A l’heure ou un nouveau Code Douanier Européen s’apprête à voir le jour, l’actualité douanière Européenne intéresse. C’est à ce sujet, que le Sénateur Richard Yung a du étudier la question de l’avenir de l’Union Douanière Européenne et dégager des pistes de réflexion.  Ce rapport met en évidence le manque d’harmonisation des fonctions douanières au niveau européen et explore les modalités qui permettront de renforcer les actions au niveau communautaire.

Le SEPA est entré en vigueur le 1er février 2014: Explications et mises en garde

Le SEPA (Single Euro Payments Area –  Espace unique de paiements en euros)  est entré  en vigueur le 1er février 2014 avec une période de transition de 6 mois ramenant au 1er Août 2014, la date définitive pour le remplacement des virements et des prélèvements par les opérations SEPA. C’est en raison du retard des PME européennes face au nouveau standard de paiement que la Commission Européenne propose un report de 6 mois. En revanche le délai accordé aux entreprises, ne doit pas les dissuader de contacter dès à présent, leur banque ou expert-comptable pour prendre l’exacte mesure des changements à opérer.

Renforcement du commerce bilatéral : Accord de libre échange UE-CANADA

L’accord économique et commercial global (AECG) entre l’Union Européenne et le Canada conclu en Octobre 2013, donnera un sérieux coup de pouce au commerce des biens et des services, tout en créant des possibilités supplémentaires d’investissement. Le nouvel accès au marché offert par l’accord renforcera encore la position des exportateurs et des investisseurs européens sur le marché Canadien.
03/03/2010
Les Sociétés de Commerce International (SCI) comme les Sociétés d'Accompagnement à l'International (SAI) ont en commun une expertise du terrain qui permet à leurs clients, PME ou grands groupes, de bénéficier de l'appui opérationnel dont ils ont tant besoin à l'export.

Qu'est-ce que l'OSCI?

L'OSCI est une association professionnelle qui regroupe les opérateurs spécialisés du commerce international et qui comprend aussi bien des experts du commerce international, des cabinets de consultants, et des Sociétés d'Accompagnement à l'International. L'OSCI fédère ainsi plus d'une centaine d'opérateurs qui interviennent dans plus de 100 pays et sont implantés dans la moitié de ces pays de manière permanente.

Ces professionnels interviennent à tous les stades de la chaîne d'exportation d'une PME et offrent des prestations spécialisées par pays-zones géographiques et/ou par produits-secteurs d'activité. Ces sociétés, spécialisées dans le développement international des entreprises, sont les partenaires naturels des PME. Elles ont en commun la culture du résultat, et, parce que c'est aussi leur réalité quotidienne, elles connaissent parfaitement la vie de l'entreprise, les préoccupations et les besoins de ses dirigeants.

Partenariat avec la COFACE

Depuis Juin 2009, l'OSCI a développé un partenariat avec la COFACE, qui permet une meilleure optimisation de l'assurance prospection en ce qui concerne les frais de conseil à l'exportation. Cela va permettre aux chefs d'entreprise de mieux s'appuyer sur une expertise et un savoir-faire opérationnel dont la COFACE ne dispose pas nécessairement en interne. Alors qu'auparavant la part assurable des frais de conseil ne dépassait pas les 30%, elle pourra aller jusqu'à 75 % la première année, 60% la deuxième et 50% la troisième. Les PME pourront ainsi se concentrer sur leur coeur de métier et développer sur le moyen terme leur stratégie export en s'appuyant sur des spécialistes reconnus.

Par cette convention, la COFACE souhaite s'appuyer sur le professionnalisme des sociétés d'accompagnement à l'international qui jouent un rôle spécifique et précieux au sein du système de soutien à l'export. Pour garantir ce professionnalisme, la profession a mis en place une véritable charte de qualité, comprenant notamment un Code de Déontologie, une Assurance Responsabilité Civile Professionnelle et un label de qualification OPQCM.

Retour


           
©2006-2014 Procamex - Tous droits réservés
Création Site Internet : Easy
Signalétique : imprimerie-plv.fr